Nouvelles du monde d’après

Bonjour,
J’espère tout d’abord que vous êtes en bonne santé, que votre route ou celle de vos proches, n’a pas croisée celle de ce satané virus.
Au milieu de cette période anxiogène, je souhaite que vous ayez malgré tout goûté aux plaisir de cette vie au ralenti, apprécié des moments de solidarité et un certain retour aux essentiels.
Il y a 2 mois et demi, mon exposition au Théâtre du Champ de Bataille commençait son histoire.
Mon cabinet de curiosité est resté bien tranquille et confiné,
J’ai imaginé que mon bestiaire, comme les animaux sauvages sur la planète, a profité de l’absence de présence humaine pour réinvestir l’espace laissé et qui sait, faire des petits ?! Ce serait une bien jolie histoire et un beau clin d’oeil à cette aventure si particulière! Nous verrons dans quelques mois, le temps de gestation..
La période de confinement s’est achevée, mais le théâtre reste fermé au public. Je suis donc allée les libérer. Certains sont rentrés à l’atelier, d’autres sont en voie d’adoption vers de nouvelles maisons..
Cette installation n’a pas vraiment vécue son histoire mais peut-être viendra-t-elle se poser sous d’autres tropiques ?
En attendant, vous pouvez faire des visites virtuelles de l’exposition sur:
Merci au Théâtre du champ de bataille pour son accueil. J’ai aimé installer mon univers chez eux, cela vient réaffirmer mon attachement à la création et au spectacle vivant. Je suis attachée au décloisement entre les différents modes de création artistique. Je me nourri de théâtre, de cirque, de musique, de danse, de cinéma, de lecture, de photos, de peinture, de sculpture, et même de gastronomie… arts qui paraissent totalement inutiles, non rentables en apparence, mais pourtant essentiels.. Comment aurions-nous traversé ce confinement sans eux. Ils nous ont permis de nous évader un peu. Les créateurs ont plus que besoin de nous dans cette période.
Merci et continuez à prendre soin de vous et des autres.
Laurence Touzard

installation céramiques de lumière

samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019, au presbytère de Cunault.

Immersion dans un univers sensoriel, le visiteur est plongé dans l’obscurité. les abysses ne sont pas seulement obscures…. J’ai choisi cette fois de mettre la  lumière sous les céramiques. Cela permet d’accéder à la transparence de la porcelaine, comme une mise en abîme à l’intérieur même de la matière.

L’été …

Une vingtaine de céramiques sont partie respirer l’air marin sur l’Ile d’Yeu. Au bar à Vin « La dilettante », accueillie par Catherine et Pierre Breton. Vous pourrez aussi y voir une expo photo et bien-sûr y savourer du bon vin, que du bon ….expo ile d'yeu